Les cartes sont accessibles à tous les lieux, événements, associations ou collectifs qui nous le demandent, et ce, à partir de cinq cent cartes.

Si notre collectif n’a pas à proprement parlé de stock de cartes, nous sommes en connexion avec des structures qui elles, gèrent le leur. Il y en a un peu partout en France métropolitaine, comme vous pouvez le voir sur la carte des points de distribution. Contactez-nous afin d’être mis‧es en contact avec une de ces structures et récupérer auprès d’elles les cartes dont vous avez besoin.

​Nous proposons cinq types de cartes anti-relou·e – “T’es relou·e“, “J’ai dit non“, “C’est sexiste”, “Arrête de mecspliquer” et “Alerte ouin-ouin” ainsi que des stickers  “T’es relou·e“. Nous venons aussi de lancer deux cartes de soutiens aux victimes : “Je te soutiens” et “Je te crois“. Tout est au format d’une carte de visite (85x54mm).

Nous prévoyons de décliner les cartes pour d’autres formes d’oppressions systémiques telles que le racisme, l’homophobie, la transphobie, le validisme, la grossophobie… Les sujets ne manquent malheureusement pas. Nous désirons avant tout travailler avec des collectifs ou des associations de personnes concernées pour les sujets où l’on n’est pas légitime, afin de choisir le texte et le visuel, ainsi que rédiger la page de sensibilisation sur notre site. On est d’ailleurs preneureuses d’idées et de propositions de cartes. Nous sommes aussi partant·es pour traduire les cartes dans d’autres langues.

Les tarifs

Afin que les cartes soient accessibles et diffusées le plus largement possible et d’éviter un maximum que leur prix soit un frein à leur utilisation, nous proposons les cartes à prix libre à partir d’un centime d’euro par carte.

Pour vous donner une idée ce que cela représente, nous avons mis en place cinq tarifs indicatifs :

  • Tarif super solidaire (un centime d’euro par carte) : c’est le prix coûtant d’impression.
  • Tarif solidaire (deux centimes d’euro par carte) : pour les structures disposant de peu de moyens.
  • Tarif normal (trois centimes d’euro par carte) : permet de participer aux frais de fonctionnement de l’association et aider à payer la graphiste/illustratrice, ce qui nous permettra de continuer notre activité et de proposer d’autres types de cartes.
  • Tarif de soutien (quatre centimes d’euro par carte) : permet à d’autres structures qui n’en ont pas les moyens d’avoir des cartes gratuitement ou à prix solidaire.
  • Tarif mécène (cinq centimes d’euro par carte) : si vous pouvez vous le permettre, toute aide supplémentaire est la bienvenue !

Les cartes étant vendues par paquet de 250 d’un même type de carte, chaque paquet revient donc à 2,50€ en super solidaire, 5€ en solidaire, 7,50€ en normal, 10€ en soutien, 12,50€ en mécène.

Les stickers “T’es relou·e” coûtent un peu plus cher à l’impression, ce qui se répercute sur les tarifs : un paquet de 250 coûte 3€ en super solidaire, 6€ en super solidaire, 9€ en normal, 12€ en soutien, 15€ en mécène.

Nous ne voulons que ce tarif vous empêche de prendre des cartes et limite leur utilisation. Si le coût est un facteur limitant pour vous, nous préférons que vous preniez plus de cartes à un tarif unitaire moindre, tant qu’elles sont diffusées !

Récupérer des cartes

Si votre demande concerne plus de cinq mille cartes, nous pouvons vous les envoyer par voie postale.

En-deçà de cinq mille cartes :

  • nous pouvons vous mettre en contact avec un de nos points de distribution, ce qui nécessitera forcément de vous déplacer sur place.
  • il est aussi possible de faire imprimer les cartes par vos propres moyens, mais cela n’est intéressant économiquement qu’à partir de dix mille cartes imprimées. L’idéal est donc de se regrouper afin de lancer une impression collective. Si vous n’avez pas assez de collectifs intéressés près de chez vous, contactez-nous, on en connait peut-être !

Faire une demande

On reçoit beaucoup de demandes et cela nous prends beaucoup de temps d’y répondre. Merci donc d’être précis dans vos demandes afin de limiter les allers-retours par message :

Si vous désirez devenir ambassadeurice ou ouvrir un nouveau point de distribution, ou si vous êtes motivé·es pour convoyer des carte d’une ville à l’autre, vous trouverez plus d’info ici :